ARCHITECTE DE COPROPRIETE

Les réalisations de copropriété

Diagnostic technique

Ravalement de façade

Etanchéité du bâti

Réfexion de toiture

Reprise structurelle

Réhabilitation

Les autres réalisations Architecture d’intérieur

Appartements particuliers

Retail restauration

Parties communes Copropriété

Articles

Contact

Diagnostic technique

Le diagnostic technique d’un architecte permet de donner aux copropriétaires une vue d’ensemble de leur immeuble par son expertise sur le bâti, et son diagnostique pour la résolution des problèmes de l’immeuble en préconisant des travaux ou non. 

Audit

Un audit permet de faire une analyse complète du bâti en étudiant les fondations, les caves, les façades, les courettes, les cours, les parties communes et la toiture .

Par la suite, l’architecte de par son expertise peut donner des recommandations concernant les travaux à prévoir suivant les dommages constatés dans l’immeuble. Sa prévision des travaux est faite suivant l’ordre de priorité des travaux.

VisIte et rapport

Ce service est souvent demander suite a un évènement comme une fuite, un dégâts des eaux, des poutres apparentes fissurés, un plafond qui s’écroule… 

L’expertise de l’architecte permet au maitre d’ouvrage de savoir comment procéder pour réparer, résoudre et traiter l’évènement.

Ce rapport peut être le point de départ pour une mission de maitrise d’oeuvre sur des travaux préconisés.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Audit

Audit de l’immeuble
Rue Soufflot à Paris

Pour exemple un extrait de l’audit rue Soufflot : L’analyse des caves, des parties communes, de la façade, de la toiture et des pignons ont permis de déceler différents dommages suivant les ordres de priorité et des conseils : 

Priorité 1 : Ravalement des courettes et pignons

« En effet s’attaquer en premier aux parois intérieures dont la dégradation vient des enduits extérieurs est un contre sens. Il faudra penser à isoler les pignons (avec les aides des pouvoirs publics qui existeront encore à l’époque des travaux). Vu la configuration des fenêtres des murs de la courette, il ne me semble pas opportun de penser à poser de l’isolation sur ces parois. En effet nous n’aurons pas assez d’espaces entre les tableaux et les fenêtres pour poser de l’isolation en retour. Il y aura donc des ponts thermiques qui ne rendront pas rentable une telle dépense. […] Il faudra prévoir de vérifier l’état structurel des linteaux et prévoir une reprise de structure au cas où, lors du piochage, nous constaterons les dommages. »

Toiture : « Même si la toiture n’est pas beaucoup détériorée, le coût de la pose de l’échafaudage (très couteux, vu la configuration) pourrait inciter à faire les travaux de rénovation de la toiture (du moins coté courette) pour profiter de l’échafaudage. »

Priorité 2 : Cage d’escalier 

« À la suite d’un problème électrique les appartements sont desservis en électricité par une installation provisoire d’ERDF avec pose sur le palier de la colonne provisoire. Il faudra donc remettre aux normes l’électricité et le GAZ dont les tuyaux passent dans la cage d’escalier avant de sortir. La colonne doit être conservée, mais si plusieurs copropriétaires ne se servent plus du gaz, on pourra couper leur alimentation dans la colonne. Les alimentations des copropriétaires qui utilisent encore le GAZ pourraient passer directement dans les appartements depuis la cage d’escalier sans sortir dans la courette. »

Priorité 3 : cave

« Une série de travaux dans les caves avec l’intervention de ERDF pour la colonne montante, le changement des colonnes d’eau en cuivre (plomb déposé), et la mise à nue des fers avec dépose du plâtre serait à prévoir. »

Visite et rapport

Visite et rapport pour des poutres apparentes fissurés
Rue de Clichy
à Paris

SOLIVES FINES 

« Un certain nombre (quatre) présente des cassures franches qui paraissent dangereuses et nous conseillons d’étayer ces solives. L’étaiement devra être fait concomitamment avec le passage du BET afin qu’il voie exactement la nature de ces cassures et la meilleure solution pour que ces solives puissent rejouer leur rôle porteur. »

POUTRES MAITRESSES

« Certaines de ces poutres de forte section sont fendues. Il faut savoir que le bois est avant tout un matériau naturel qui continue d’évoluer dans le temps. En effet le bois travaille, sèche et peut se fendre. Certaines fentes n’impliquent pas le rôle porteur de la poutre mais d’autres, si elles sont traversantes peuvent diminuer les sections porteuses, d’où des réparations nécessaires. » 

APPUI DES SOLIVES SUR POUTRE MAITRESSE, SUR LINCOIR OU SUR CHEVRÊTRE

« J’ai remarqué également que les appuis de solives, du fait de leur fléchissement, se sont écartés de la poutre. L’appui des solives est donc amoindri et il faudra les conforter. »

Conclusion du rapport :

« Des mesures de sauvegardes conservatoires et temporaires doivent être mise en place immédiatement, afin d’apporter la sécuriser aux personnes et aux biens environnant dans la période de l’attente de confortement de l’ensemble des ouvrages. Un devis a été demandé à une entreprise pour la pose d’étais et demande un devis à un BET pour les réparations nécessaires de consolidation. »

ravalement façade pierre paris

PAGE SUIVANTE