ARCHITECTE DE COPROPRIETE

Les réalisations de copropriété

Diagnostic technique

Ravalement de façade

Etanchéité du bâti

Réfexion de toiture

Reprise structurelle

Réhabilitation

Les autres réalisations

Parties communes Copropriété

Appartements particuliers

Retail restauration

Contact

Ravalement de façade

Les techniques de ravalement de façade diffèrent selon les modes de constructions

façade pierre

Façade en pierre

Elle fait partie du patrimoine historique de Paris. Le ravalement devra redonner l’aspect d’origine en respectant la nature pierres employées (à Paris principalement la Pierre de St Maximin). La pierre naturelle, salie entre autre par la pollution et les pluies acides est simplement nettoyée. La pierre peinte nécessitera un décapage. Les fissures, le manque de cohésion ou même la disparition de pierres par usure seront traitées. Une consolidation par minéralisation est utilisée en finition.

façade brique

Façade en brique

Il faut vérifier l’état de conservation et surtout la porosité des briques. Après un lavage plus ou moins agressif selon l’état de saleté et de conservation de la brique (briques peintes), la réfection des joints se fait avec un mortier de même nature que l’existant. La finition est réalisée soit par minéralisation pour la consolidation, soit par hydrofugation pour la protection.

Façade ciment

Façade en enduit ciment

Le travail sera différent selon le support. Le remplacement du plâtre sur les pans de bois par de l’enduit ciment est une hérésie car le ciment ne permet pas au bois de respirer. L’eau s’infiltre, est emprisonnée et stagne, favorisant la venue d’insectes xylophages. Il faudra donc déposer entièrement l’enduit ciment, réparer l’ossature si besoin et reposer un enduit plâtre chaux (voir façade plâtre). En présence d’un support en bon état, (murs en briques, en parpaing enduit), un simple lavage avec ouverture et traitement des fissures et des éléments désolidarisés du support par des produits adéquats suffit . En finition on réalise une peinture organominérales ou un enduit Chaux Plâtre sur une trame de fibre de verre avec finition au badigeon.

façade plâtre chaux

Façade en plâtre chaux

La façade en plâtre sur pan de bois, moellons, ou briques; deux traitements sont possibles selon qu’elle est plus ou moins dégradée (seuil de désordre : ± 40% de la surface). Une dégradation à plus de 40% implique un piochage complet de l’enduit, une restructuration du support si besoin (ossature bois délabrée) et la mise en œuvre d’un enduit Plâtre Chaux teinté dans la masse. Pour une dégradation inférieure à 40 %, un décapage de la peinture, un piochage partiel de l’enduit suffiront avant l’application en finition d’une peinture microporeuse ou d’un enduit de finition Plâtre-Chaux sur entoilage fibre de verre. Dans les deux cas, une précaution particulière devra être prise pour la protection de ces enduits par le traitement des corniches, des bandeaux, des chéneaux et des descentes avec du zinc non engravé.

Façade ciment

Façade en Béton

Pour ces façades plus récentes, un nettoyage du support, une ouverture de fissures et une réparation de maçonnerie sera d’usage. Le traitement des fers à béton qui sous l’effet de l’humidité ont gonflés et ont fait éclater le ciment est indispensable. Il faut les passiver (passe d’un antirouille) avant de refermer. La finition sera en enduit ou en peinture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Les réalisations

 

Façade en pierre

 Quai des Grands Augustins

Paris

 

 

 

 

 

Façade en brique

Rue Claude Decaen

Paris

 

 

 

 

 

Façade en Enduit Ciment

Rue Saint-Dominique

Paris

 

 

 

Façade en plâtre chaux

 Rue des Moines

 Paris

 

 

 

 

 

Façade en Béton

Rue Clisson 

Paris  

 

 

 

Façade en pierre

Restauration d’une façade pierre sur cour – Immeuble du XVIIè siècle en pierre de Saint-Maximin.
Quai des Grands Augustins à Paris

Les ravalements des façades en pierre de taille nécessitent un soin et des savoir-faire particuliers. Ces immeubles historiques exigent une analyse approfondie de l’état de chaque pierre afin de déterminer la quantité de pierres à traiter. Il faut diagnostiquer les pathologies éventuelles et leurs causes.

Les réparations demandent l’intervention d’artisans « pierreux »*. Les blocs trop endommagés sont remplacés par d’autres, taillés sur place pour s’intégrer de façon harmonieuse à la façade (forme et teinte). Les pierres moins abîmées sont remises en état par goujonnage* et pose de pâte de pierre Minerstone sur armature en fil de laiton. Les joints sont traités avec ce même produit. Pour l’immeuble ci-contre par exemple, 1,5m³ de pierres dû être remplacées.

*Pierreux : compagnon ou entreprise spécialisée dans la taille de pierre.

*Goujonnage : système consistant à fixer une armature métallique (inox, cuivre ou laiton), avant la pose d’un mortier.

*Bavette : bandes de zinc servant à protéger des infiltrations les appuis de fenêtres,  les bandeaux, lucarnes,…

*Pâte de pierre Minserstone : mortier minéral reproduisant exactement les qualités de la pierre en tonalité, texture, et également ses qualités mécaniques et physiques.

*Modillon : ornement placé sous une corniche.

ravalement façade pierre paris

Pose de zinc en protection d’un bandeau au-dessus de la cour anglaise. 

Ajout d’une bavette en zinc au-dessus de la partie bombée du mur permet sa protection contre les eaux de ruissellement. Changement de la descente en Zinc.

Détails d’incrustation et du travail de la pierre.

Détails de réparation d’une corniche sous un balcon avec pose de modillons* manquants.

ravalement façade pierre paris

Façade Brique

Ravalement des façades, Isolation et rénovation de la toiture en Zinc et balcon Plomb .

Rue Claude Decaen à Paris

Les façades Briques avec modénature* en pierre doivent être nettoyées par un procédé d’hydrofinage*. En effet les briques ont une protection naturelle appelée Calcin. Cette croûte de calcaire est essentielle pour la protection du matériaux, il est donc primordiale de ne pas l’abîmer ou l’enlever lors du nettoyage. 

Un fois la brique lavée, il faut vérifier l’état des joints de parement des briques, piocher les joints défectueux et refaire des nouveaux joints au mortier de chaux grasse. Puis la pose d’un enduit hydrofuge réduit la perméabilité de la brique sans toute fois la rendre complètement imperméable. En effet, la vapeur d’eau pourra s’échapper du mur. 

Les parties en pierre sont nettoyées de la même façon que la brique. Les pierres dégradées sont réparées par une remise en état avec l’application d’un ciment pierre MINERSTONE. De même, la pierre comme la brique a été protégé par une minéralisation.

Les appuis de fenêtres ont été protégés par une peinture style Metacryl. Les balcons en pierre ont été recouverts d’une table de plombs 3 mm d’épaisseur pour les protéger.

Sur la façade cour de ce bâtiment, les joints des briques ont été refais à 100 % puisque cela provoquait des infiltrations dans les appartements.

Modénature : 

Eléments de décoration en pierre. 

Procédé d’hydrofinage :
Procédé permettant de nettoyer la façade en projettant des particules microfine de verre grâce à l’air comprimé en basse pression. 

ravalement façade ciment badigeon Paris

Façade Ciment Badigeon

Ravalement des façades, réparation des maçonneries en ciment, finition badigeon chaux.
Rue Saint-Dominique à Paris

Les façades avec finition badigeon sont traitées de la même façon que les façades ciment peinture : les anciens revêtements sont décapés, les fissures ouvertes, les parties dégradées piochées. Les réparations sont traitées avec un mortier de ciment monocomposant des Ets Sika Monotop.

On répertorie différents types de fissure sur les façades :
– Les fissures structurelles dues à un tassement différentiel* (fissures à 45°). Des sondages sont alors nécessaires.
– Les linteaux fissurés, signe de dégradation des linteaux métalliques, sont traités après dégagement de ceux-ci par une passivation des fers.
– Les fissures des appuis de fenêtres nécessitent un traitement classique, et une protection supplémentaire par peinture Métacryl ou protection en zinc.

L’emplacement du bâtiment et la présence de bandeaux ont motivé le choix d’un badigeon à la chaux*. Suite à différentes rénovations, les garde-corps étaient dépareillés et incrustés dans les tableaux. Ils ont été remplacés pour éviter un piochage total. La dégradation par la rouille a provoqué des infiltrations d’eau qui ont elles même engendré des fissures.

Procédé de finition au badigeon à la chaux.
– Application d’une solution anticryptogamique pour décontamination du support.
– Marouflage d’une trame en fibre de verre (type Armanet GFN/08 ) avec une première passe d’enduit Parchaux© de Saint-Astier.
– Pose de la deuxième couche d’enduit Parchaux© après 24 heures.
– Application d’un badigeon de finition Badilith© des Ets Saint-Astier en deux couches croisées.

Badigeon à la chaux : mélange d’eau, de chaux et de pigments, parfois teinté. On parle également de peinture à la chaux ou de peinture minérale.

Le badigeon peut être transparent ou épais. Appliqué sur des supports d’enduits, le badigeon présente de bonnes qualités esthétiques.

Tassement différentiel : enfoncement du sol non uniforme pouvant provoquer des dislocations des maçonneries et favoriser l’apparition de fissures.

ravalement façade ciment badigeon Paris

Exemple de fissures structurelles dans bandeau et dans mur de soutènement

Façade Plâtre chaux

Ravalement de façade plâtre chaux après piochage total.
Rue des Moines à Paris

De nombreux ravalement de façades d’immeubles à ossature bois ont été exécutés avec un enduit ciment. Or, le ciment empêche l’ossature de respirer et entraîne une dégradation de la structure du bâtiment.

Les fissures sont le signe d’une ossature endommagée. Un piochage total de la façade a été effectué et le ciment a été remplacé par un enduit plâtre chaux* et un enduit de finition. Lors de la dépose du revêtement, il s’est avéré que l’immeuble avait fait l’objet d’une restructuration avec des poutrelles métalliques. L’ossature bois restante était en mauvais état (poteaux, poutres, et linteaux de fenêtres). Une fois changées les bois endommagées, l’ensemble de la façade a reçu le traitement suivant : protection des fers et des bois neufs par un feutre bitumineux (pour prévenir la fissuration due à la différence de dilatation des éléments en fer, le bois et le plâtre chaux), remplissage des trous au gobetis* plâtre chaux, pose d’un grillage galvanisé, et pour finir, enduit en deux couches et enduit de finition des Ets Saint-Astier.

*Enduit plâtre chaux : mortier composé de plâtre et de chaux.

*Gobetis : première couche d’enduit de ciment ou de plâtre. Sa surface doit être rugueuse pour permettre l’accrochage de la couche suivante.

ravalement façade chaux Paris

Détail de piochage et remplissage au gobetis plâtre-chaux

Façade avant traitement et après

Façade sur cour avant traitement et après. Rue Oberkampf, à Paris

Pignon avant traitement et après. Rue du Faubourg du Temple, à Paris

Façade Béton

Ravalement de façade, réparation de la maçonnerie en ciment et mise en peinture.
Rue Clisson à Paris

Les façades ciment peinture subissent d’abord un décapage des anciens revêtements, ouverture des fissures, et piochage des parties dégradées, les réparations ont été traitées avec un mortier de ciment monocomposant des Établissements Sika Monotop.

Cet immeuble a fait l’objet d’un traitement de finition peinture bicolore. Le traitement esthétique choisi pour le ravalement de cet immeuble est un système décoratif semi-épais organominéral de classe D3*. Sur ces façades, les zones de dégradation se situent principalement au niveau des planchers et des nez de balcons.

Les fers de plancher en rouillant gonflent et poussent le béton provoquant des dommages. Il faut donc passiver les fers mis à nu avant la reconstruction du béton. Pour protéger les nez de balcon* et éviter le ruissellement des eaux de pluie, il convient de fixer dans leur partie supérieure une goutte d’eau* en aluminium. Le dessus des allèges des balcons est recouvert par une couvertine* en aluminium laqué.

Système décoratif classe D3 : revêtement de façade épais masquant les fissures très superficielles.

Nez de dalle : extrémité saillante de la dalle.

Goutte d’eau : petit canal à la sous-face d’un élément en béton exposé à la pluie ; cet élément contraint l’eau à tomber au lieu de ruisseler sur la façade.

Passivation des fers : traitement de peinture anti-oxydant.

Couvertine : bande de métal pliée recouvrant la partie supérieure d’un élément en saillie par rapport à une toiture.

Peinture méthacrylique : peinture de sol pour balcons et coursives, à base de résines acryliques et résistante aux UV.

ravalement façade Ciment Paris